[Nouveauté] Cologne N°33, Penhaligon’s – 145 ans, noces de lavande

penhaligonsSous les dorures de l’Ambassade de Grande Bretagne à Paris et sous l’œil attentif du portrait de la reine Victoria, Penhaligon’s nous présentait, il y a une semaine, sa Cologne N°33 créée à l’occasion du 145 anniversaire de la marque.

Cette nouvelle création met plus que jamais l’univers masculin et barbier de la marque en avant, d’abord par son hommage à l’une des premières boutiques Penhaligon’s, située au N°33 St James Street, à Londres. Ensuite parce que sous cette « Cologne » (dénomination anglophone pour désigner en fait un parfum masculin) se cache une fougère, l’essence même du male grooming so english !

Dans cette fougère, évidente, s’incluant parfaitement à la gamme existante, se mêlent codes classiques, voire rétro, à un sang résolument moderne. La lavande, piquée de géranium et de poivre, arrosée largement d’une rasade d’agrumes, est posée sur un fond moelleux de tonka et de quelques notes boisées. Voilà pour la partie classique ; la structure fougère, grand classique de la parfumerie masculine. La lavande, essence même de la marque Penhaligon’s, ici généreuse et de très belle qualité, est reine de la composition sans être simpliste.

Pour ce qui est de la modernité, la composition est rendue plus actuelle par l’utilisation, non pas de notes lavandées synthétiques en surdose qui pourraient la rendre cheap, à la manière des trois quarts des parfums masculins qui sortent actuellement sur le marché, mais de quelques matières justement choisies pour amplifier, étirer et twister la composition. Quelques notes marines, dosées quand même sur le fil, mariées à la cardamome, au cyprès et au pamplemousse explosent en tête. En cœur s’étire une poignée de bois sec, mêlée de cèdre, complexifiant l’accord fougère de base.

L’ombre des bois ambrés passe, sans s’imposer. Ouf !

Puis les muscs, plutôt secs et non lessiviels, clôturent le tout en faisant durer la note boisée, légèrement tabac, de façon très subtile et chic, presque sensuelle. Ce fond boisé musqué habillement ciselé, où s’égarent quelques notes vanillées, est ce que je préfère.

n33
Cologne N°33, Penhaligon’s – photo : Musque-Moi

Une Cologne so Penhaligon’s ! à tester dès le mois de juillet !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s