[Coup de Coeur] Misia, Chanel – Ça cocotte chez Mademoiselle !

OLIVIER POLGE signe son premier parfum pour la maison Chanel.  Inspiré par Misia Sert, la meilleure amie de Mademoiselle, mais aussi muse de peintres, compositeurs et poètes, il évoque le Paris artistique et doré de 1920.
— –

Ce parfum se devait donc d’évoquer les années folles, mais à la façon Chanel : une élégance certaine, voyante mais pas tapageuse, une profusion de matières mais sans compromis sur leur qualité et leur travail, ciselées au millimètre.
L’explosion de matières, justement, toutes plus opulentes les unes que les autres, peut surprendre pour un parfum Chanel. La rose, en essence et en absolue, rugit dès la tête par ses notes les plus fruitées et les plus soufrées. La violette en surdose en poursuit l’aspect fruits rouges, se balançant entre framboise, cerise et cassis. Elle fait le lien avec l’iris, de Grasse s’il vous plait, abondant et poudré à souhait, qui structure la fragrance par un jeu de corset très justement serré, ni trop, ni trop peu.

 

8d12a-misia1
Misia, Chanel – photo : Musque-Moi !

On pourrait craindre, avec une telle dose de naturels dont il est gavé (notamment la rose), que le parfum, dans son envol majestueux, se prenne les pieds dans le tapis et s’écrase dans des notes acides et aigrelettes. On en est bien loin !
Les ionones (notes de fleur de violette) et les irones (notes violette/iris) sont si généreusement (sur)dosées qu’elles apportent un lustre à la composition, une brillance aveuglante qui gomme les facettes les plus acides et instables de la rose naturelle lorsqu’elle est utilisée en grandes quantités.

On pourrait craindre aussi une dose de notes vanillées et amandées, certes nécessaire mais souvent poussée à l’extrême dans les accords de ce genre, alourdissant ainsi la composition en une poudre compacte et indigeste. Ce n’est pas le cas non plus ici ! La pointe de vanille et la touche de tonka apportent juste ce qu’il faut de profondeur, d’épaisseur, de tenue et de texture. C’est ce qui caractérise entre autres les parfums Chanel : des notes baumées très justement dosées qui se fondent dans les muscs.

S’il est difficile de parler de « réinterprétation plus moderne » de l’accord cosmétique rose-violette, on peut néanmoins dire qu’Olivier Polge dépoussière le genre.
Sur le fil et très bien construit, à la fois en générosité et en retenue, il ne tombe pas dans les facilités trop poudrées ou vanillées d’un Lipstick Rose (Frédéric Malle), trop fruitées d’un French Kiss (Guerlain) ou à la limite de l’écœurement comme dans Putain des Palaces (État Libre d’Orange).Trois parfums que j’estime, par ailleurs.
Il dessine les traits plutôt altiers de ce qu’a été Le Dix, de Balenciaga, une triste perte de la parfumerie !

Misia Chanel
Misia, Chanel – photo : Musque-Moi !

Sous l’esquisse d’un trait de lipstick, une manche en soie dévoile une épaule à la peau de pêche et colore des joues d’une teinte rose-framboise.
Lorsque Misia pose ses doigts sur les touches ivoire de son piano, ce sont des notes de violette, cristallines et pures, qui tintent, acidulées et espiègles comme une coupe de champagne. Pétillante et désinvolte.

Une structure fruitée, fantôme d’un Champagne (justement !) d’Yves Saint Laurent, vient complexifier et texturer le parfum dès la tête. Une impression de mousse acidulée, aux notes de pêche et de lie de vin, qui apporte du caractère et souligne cette ambiance de mondanités perdues dans les loges d’un opéra après le spectacle. Effusions de rires, de plumes, de poudres et de fourrures.

Misia, c’est l’alliance d’un accord traditionnel additionné de cette aura Chanel : une luminosité savamment dosée et des matériaux nobles taillés sur mesure avec une classe singulière.
Il en résulte un parfum fourrure comme il se doit, digne descendant du N°5 ou du N°22, sans qu’ils partagent pourtant de filiation olfactive. Tout est dans la texture et dans le rendu : une boule enveloppante dans laquelle il fait bon se lover, et un puissance respectable qui souligne parfaitement le sillage, diffus et radieux. L’iris y est à la fois satiné, duveteux et charnel. Il fond sur peau délicatement à la manière d’Infusion d’Iris (Prada), dans un subtil jeu de « faux-propre » lorsqu’il se mêle aux muscs très « peau ».

misia-chanel
Misia, Chanel – photo : Musque-Moi !

Bien sûr, je n’ai pas été difficile à convaincre, en véritable adepte de la violette que je suis. Cependant, je suis très exigeant en la matière !
Depuis quelques années je cherche une violette de caractère, travaillée, texturée, ni trop mièvre, ni trop éloignée de la fleur originelle. Je n’ai jamais réussi à assouvir ce désir. Avec Misia, le coup de foudre a été immédiat. Quand on me l’a présentée, il était évident que j’avais sous le nez ce que j’attendais depuis des années. Cela indépendamment du fait qu’Olivier Polge inaugure avec brio cette entrée dans la maison Chanel.
Bravo monsieur !

Publicités

Une réflexion sur “[Coup de Coeur] Misia, Chanel – Ça cocotte chez Mademoiselle !

  1. Merci pour ce très bel article, que j'attendais de pied ferme qui m'a donné envie d'aller découvrir ce parfum. Chose faite aujourd'hui! En effet, une merveille… Moins « lourd » que le Malle (qui me plait tout de même), vraiment joli, mais j'ai l'impression qu'il disparait sur moi à vitesse grand V. Je l'ai testé sur poignet… Il tient trois, quatre heures. Je réessayerai en me parfumant vraiment avec (le plus dur étant de sortir de chez moi jusqu'aux Galeries sans parfum…), je croise les doigts!

    Bref j'en profite pour te dire que c'est toujours un grand plaisir de consulter ton blog, tes belles photos sur instagram, bravo pour tout!

    Anna.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s