[Fiche Matière] #3 Absolue de Gentiane

Matière inattendue.

Oui, la gentiane est une matière particulièrement discrète, voire très rare en parfumerie, et pour cause… les quantités produites sont limitées et son caractère sauvage et marqué ne sont pas simples à proposer en cosmétiques.
Mais c’est aussi le but des articles de cette série concernant les matières premières de la parfumerie : vous faire découvrir aussi (malheureusement uniquement par les mots !) des matières originales, rares, oubliées…

Les vapeurs de l’absolue de gentiane me sont particulièrement évocatrices et fortes en émotions. Il faut dire qu’ici, c’est tout particulièrement mon âme de petit garçon des montagnes (mon côté Heidi diront certains) qui va parler, puisque la gentiane touche directement mes racines ancrées dans les alpes haut-savoyardes.

Illustration_Gentiana_lutea0_clean
Gentiane jaune – wikipédia

 

En effet, la gentiane est une plante de haute montagne ; plante commune des Alpes, mais aussi des Vosges, des Pyrénées et du Jura. Les hauts épis jaunes à étages (dite en glomérules, pour les botanistes) de la Gentiana lutea, la variété utilisée en parfumerie, fleurit de juin à août dans les pâturages.
La gentiane jaune ne passe pas inaperçue ! En effet, ses inflorescences montent jusqu’à 1,50m et leur couleur jaune d’or la rendent particulièrement attirante à l’œil. Il existe également des variétés plus rases, et colorées de l’un des plus beaux bleus qui soit dans le règne végétal : profond et intense, presque électrique.
La gentiane peut vivre plusieurs dizaines d’années, parfois jusqu’à 50 ans, si elle n’est pas arrachée avant par les adeptes pour la récolte de la partie utilisée : ses rhizomes.
La gentiane jaune, celle qui nous intéresse donc, est particulièrement reconnue pour ses vertus digestives notamment, ce qui en a fait une plante vedette des apéritifs, liqueurs et eaux de vie. Vous connaissez sans doute la Suze. Et bien si vous voulez savoir ce que sent l’absolue de gentiane, prenez-en un verre (avec modération, bien sûr) ! On la retrouve également dans le Martini bianco et autres Vermouths, et se décèle dans bon nombre d’autre breuvages de ce type par l’amertume râpeuse, astringente et terreuse qu’elle apporte et qui sont en quelque sorte sa signature.

La seconde fille de la terre.

Née des contrées au climat extrême, la gentiane semble emprisonner dans son odeur la rudesse des terres calcaires assommées par le soleil l’été, battue par les vents et la neige l’hiver. La fraîcheur verte et indescriptible, glaçante et froide comme la lame d’un couteau, du départ de l’absolue de gentiane surprend et ressemble aux derniers souffles d’un blizzard dans la cime des arbres, sifflant entre les rochers. Tout est bleu et argenté. Un scintillement froid persiste. La proximité est frappante avec les vapeurs alcoolisées entêtantes de la Suze. L’amertume crispe le nez et les nerfs au départ, et étonnement semble apaiser par la suite. Véritable shot de sensations fortes dès les premières secondes, la gentiane prend ensuite des inflexions plus boisées, à peine poudrées, ligneuse et presque florales, tout en conservant son amertume tannique.

C’est pour moi l’évocation des bons repas en familles, qui s’étendaient sur des après-midi entiers, et qui se terminaient sur le tintement des verres de digestifs, où la bouteille d’eau de vie de gentiane côtoyait celle de prune, de coing et de génépi.

0732a-gentiane_jaune_kastelberg
Gentianes en fleurs – source : wikimedia

 

La gentiane est pour moi comme la demi-sœur de l’absolue d’iris ; une seconde fille de la terre. Comme elle, c’est une matière marquée par son origine racinaire, par son aspect terreux hérité du sol qui l’a fait naître et profondément empreinte du paysage où elle a poussé.
En effet, si l’iris s’est gorgé du soleil du sud de la France et de l’Italie, du climat clément de plaine où il est cultivé pour le transformer en une odeur poudrée intense, suave, suffocante et douce, la gentiane, quant à elle, traduit l’aspect sauvage et impétueux, brut et caractériel des sols rocailleux balayés par la rudesse de l’altitude, qui se traduit par un aspect plus austère et distant, difficile d’emploi par ses aspérités marquées.de4c3-nd_6063

Bien sûr, on ne peut évoquer l’absolue de gentiane sans parler de l’Eau de Gentiane Blanche par Jean-Claude Ellena chez Hermès. C’est l’unique parfum mettant en avant cette plante jusqu’à lui laisser le premier rôle et allant même jusqu’à accentuer ses aspects les plus durs, les plus terreux et rêches. La gentiane s’y fait poudré et râpeuse, soutenue par les notes boisées et musquées. Sublimant ainsi l’aspect ardoisé, gris bleuté et blanc de cette matière, Jean Claude Ellena insuffle à la gentiane un aspect à la fois terrien et aérien évoquant la sensation tactile d’un tissu épais et élégant, ce qui en fait l’allié tout naturel du vêtement en tweed !

Même si elle n’y est pas revendiquée, dans Tralala, le dernier parfum de Penhaligon’s signé Bertrand Duchaufour, l’envolée alcoolisée et liquoreux m’évoque une note d’alcool amer et vert à base de gentiane. Une fraîcheur vivifiante qui contraste avec l’effet « boule » du corps ambrée et très dense du reste du parfum.

Le second parfum mettant en vedette la gentiane, qui m’ait été donné de sentir, est une création très confidentielle dédié à l’ambiance et signée Thierry Blondeau, la plume que vous connaissez sans doute sous le pseudo de Méchant Loup et qui écrit sur Olfactorum.
Ma Garrigue est une promenade dans le sud de la France. Entre les pierres calcaires qui chauffent au soleil, une envolée pétaradante et pétillante d’agrumes, où domine le pamplemousse,  dévoile peu à peu les plantes aromatiques qui poussent dans les moindres recoins, et les bouquets de gentianes qui fleurissent ici et là. Une invitation olfactive inattendue, touchante, poétique et subtile. que l’on attend de pied ferme en parfum pour le corps !

Bien rare en parfumerie, c’est la quantité très limitée d’absolue de gentiane qui en fait une matière peu utilisée. Ajoutez à cela un caractère olfactif bien trempé et vous obtenez une matière première réservée aux créations les plus audacieuses.


A lire également :
Matières premières, introduction et réflexions…

#1 Absolue de Mousse de Chêne

#2 Absolue d’Osmanthus

#3 Absolu de Gentiane

Publicités

Une réflexion sur “[Fiche Matière] #3 Absolue de Gentiane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s