Musk, Lorenzo Villoresi – Caresse veloutée…

De la maison italienne éponyme, où l’artisan parfumeur très confidentiel Lorenzo Villoresi propose des fragrances aussi classiques et ciselées que brutes et authentiques, on ne pouvait attendre qu’une interprétation intéressante, dans ces mêmes codes, du musc tonkin.

Du musc naturel venant du chevrotin, ‘Musk‘ a perdu l’animalité fécale et « sang caillé », pour mettre l’accent plutôt sur son aspect soyeux, scintillant, et à la tentation charnelle et addictive aux accents de cacao et de castoréum. C’est cet aspect cacaoté, noir et profond comme un tunnel qui vous aspire et où vous n’avez même pas envie de vous débattre tant la sensation est plaisante, qui m’avait saisi lors de ma première rencontre avec le musc tonkin véritable. Hypnotisé par tant de douceur et d’animalité à la fois, je n’arrivais plus à me détacher du pot contenant les petites poches poilues d’apparence peu ragoutantes!

ffc98-image_5389-jpgUne chute vertigineuse dans les notes lascives et doucement animales du musc, plus ronronnantes qu’enragées, que je retrouve donc ici. Une chute parée de roses, de géranium et de notes de fleurs blanches comme pour l’amortir, et qui s’entrelacent pour couvrir l’indolent d’un voile pudique fait d’une soie imprégnée de l’odeur des corps qui s’y sont aimés. C’est la caresse électrisante d’une fourrure sur un pétale carné…
Moelleux et douceur sont accentués par une vanille suave et tout juste goudronnées, aux gousses d’un brun fauve et luisant qui font écho au gras olivâtre de ce que je sens comme étant du castoréum.

Les bois de cèdre et de santal, eux aussi lascifs et présent dès la tête, tout juste relevés d’une pointe d’épices pour parfaire le tableau, forment la charpente.
En fond, au bout de quelques heures, persiste une douceur moelleuse, poudrée et veloutée, tout juste irisée dans son aspect scintillant ; tout ce qu’on attendrait d’un musc, loin des muscs blancs aseptisés de nombreuses créations modernes.

‘Musk’ de Lorenzo Villoresi reste, pour moi, avec Musc Tonkin de Parfum d’Empire qui joue sur un registre plus figuratif, l’une des plus belles interprétations du musc tonkin naturel. Cocoon, suave, poudré, à peine animal, il serait presque le pendant masculin de Teint de Neige, mais son fond qui penche dangereusement vers le sucré le rend tout aussi féminin.

Publicités

3 réflexions sur “Musk, Lorenzo Villoresi – Caresse veloutée…

  1. Mon parfum, mon odeur…Je suis une amoureuse des parfums mais celui-ci j'y reviens à chaque fois! Il m'apporte une sensation de bien être, de douceur. Il est ce parfum cocon dans lequel j'aime me lover. Et il a une magnifique tenue! Lorsque je ne le sens plus, j'arrête de le porter pendant quelques jours, voire quelques semaines et je le retrouve toujours avec autant de bonheur!

    J'aime

  2. Vraiment envie de le resentir chez Nose. Et en ce moment, il doit bien rendre sur une peau rendue moite par ce temps orageux ! Le soir, en ce moment Musk Tonkin de PE dans le creux du bras aide à l’endormissement. Celui de Khiehl’s vraiment pas mal non plus. Bon allons acheter un échantillon de celui de Lorenzo Villoresi vite, vite.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s