[Coup de Coeur] Mito, Vero Profumo – Dessine-moi un sourire

En 2012, la pétaradante Vero Kern, notre parfumeuse italiano-franco-suisse adorée, nous présentait Mito, son nouveau bébé, et quatrième opus de sa collection Vero Profumo.

Avec cette dernière création, rendant hommage aux jardins de la villa d’Este à Tivoli, Vero nous enchante une fois de plus avec son envie de remettre sur le devant de la scène des parfums inspirés, travaillés, généreux et authentiques. Plus que jamais, l’inspiration-hommage aux parfums anciens est évidente. Clin d’œil à Cristalle, Vol de Nuit et Miss Dior, cette promenade euphorisante et optimiste sous les magnolias en fleurs d’un jardin à l’italienne est clairement un revival des glorieux chypres verts des années 1940 à 1970.

4a3a3-mito_edp-0Citron juteux et rayonnant, dessinant un sourire éclatant sur un visage rieur en se liant à un galbanum croquant et à une étincelle anisée. Éclat radieux des fleurs en bouquets, généreuses et opulentes, se muant en une sensualité douce et envoûtante, charmeuse et charnelle.

Charnelle, surtout dans sa version « extrait ». Dans cette concentration inédite, le jasmin et le magnolias rieurs de l’eau de parfum laissent place à la tubéreuse, fatale et ensorcelante, déconcertante de douceur hypnotique, esquissant alors un Poison de Dior, habillé et rafraichi d’une verdeur persistante. Mais c’est sans doute sa déclinaison en « voile d’extrait« , reprenant la formule de l’extrait mais en concentration « eau de parfum », qui sied le mieux à cette variante autour de la tubéreuse. Tout y est plus moelleux, fondu, charnel et riche, et surtout plus vivant et respirant ; choses qui manqueraient presque à l’extrait, en raison de la concentration. L’envolée verte est toujours bien présente et tenace, tandis que les fleurs se fondent peu à peu dans l’animalité suave du champaca et d’un moelleux prunol tout juste épicé.

Des trois, je crois que le « voile d’extrait » est celui qui me plait le plus !

bf7b3-o-16979
Vero dans son jardin fantastique – source : fragrantica

Même si Mito rappelle bon nombre de parfums anciens, sa personnalité lui est propre : Vero Kern a réussi à insuffler au chypre vert, archétype du parfum rigide et pète-sec, une chaleur, un air enjoué et avenant, une joie et une générosité qui me rappelle à chaque fois la bonne humeur et le sourire si attachant de sa créatrice.

C’est d’ailleurs pour tout cela, et pour bien d’autres raisons encore, que Mito a fait sensation lors de l’Olfactorama 2012, en remportant en avril dernier le Prix de la Virtuosité.


Ne manquez pas l’interview de Vero Kern, où elle évoque le processus de création de Mito !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s