Une envie de printemps ? – Sélection

Voilà qu’il neige encore et que les températures ont à nouveau chuté ! Au moment où j’écris ces lignes, quelques légers flocons se remettent à tomber sur Paris.
Le temps gris et froid commence sèrieusement à atteindre le moral, et tout le monde ressent, à cette époque, un besoin intense de soleil, d’air tiède et printanier, de verdure fraîche et tendre… Alors, en imaginant ces belles journées agréables d’insouciance et de joie de vivre, on pense déjà aux parfums qui pourraient nous accompagner d’ici quelque temps.

Voilà ma petite sélection pleine de fraicheur, d’insouciance et de verdeur qui me fait rêver d’une saison qui se laisse désirer :

Infusion d’Iris me manque, avec son amertume un peu verte, de lentisque et de néroli, associée à cet iris tendre et très « peau »; confortable et aussi bien décontracté que chic et bien peigné, cet iris savonneux et faussement propre tire plus vers la mousse du bain restant au fond de la baignoire que vers la savonnette tout juste sortie de son emballage. Un moyen de porter un parfum propre en apparence, mais qui a la capacité de coller à la peau et de faire corps, fusionner avec elle ; une qualité essentielle pour les personnes comme moi ne supportant pas les compositions aseptisées qui représentent plus un boulet à trainer derrière soi plutôt qu’un pull en cachemire dans lequel on se sent bien.
Mandarine,muscs blancs, encens, cèdre… toute la composition inspire à la détente à la campagne, les pieds nus dans l’herbe, allongé entre les violettes au soleil en regardant le ciel bleu où s’étirent quelques nuages et le nez dans le creux d’un cou tout propre où il fait bon se blottir.

Toujours dans les notes vertes et très « pieds dans l’herbe », la Cologne de Mugler, véritable OPNI (Objet Parfumé Non Identifié) dans la gamme du designer, nous souffle aussi un air de printemps. Petite pépite dans la parfumerie mainstream et bulle d’air bienfaisante au milieu des sorties qui ont délaissées ce style, cette Cologne très urbaine est bien trop souvent délaissée, oubliée. Quel plaisir, chaque année, de retrouver cette eau fraîche et tenace, acidulée et proprette, surdosée par un cocktail de muscs blancs lui apportent un effet très confortable. A ne pas laisser de côté aussi en été, pour revenir de la piscine, pour une balade en ville ou pour partir en pique-nique à la campagne !

Envie de printemps ? – photo© Musque-moi !

Et lorsque les beaux jours reviendront, viendra le moment de ressortir les agrumes vivifiants, tonifiants, pétillants, comme le pamplemousse par exemple, qui me fait de plus en plus envie. J’ai, depuis quelques temps, l’Eau de Pamplemousse Rose d’Hermès dans le viseur, mais j’ai aussi eu le plaisir de découvrir, il y a peu, le nouveau parfum de la marque Olfactive Studio : Flash Back.
Très moderne, la fragrance, vibrante et acidulée, s’ouvre sur une une envolée de pamplemousse, de rhubarbe et de pomme verte, laissant peu à peu la place à un vétiver sans prétention, ni trop terreux, ni trop insipide. Signé Olivier Cresp, ce « néo-boisée fruité » très classique se place entre l’Eau de Pamplemousse Rose, justement, et Terre. Il garde cependant une personnalité qui lui est propre grâce à la légère note fruitée qui persiste étonnement longtemps.
Une eau légère à réserver pour les belles journées en plein air, sans prise de tête, ou tout simplement pour aller au bureau !

Chypre indispensable toute l’année, et encore plus au printemps, Miss Dior (l’Original, bien sûr !) dans sa version actuelle est une belle option pour les journées ensoleillées où l’on a envie d’un parfum « habillé » mais dans lequel on ne se sent pas engoncé ! En eau de toilette pour la journée ou en « esprit de parfum » pour le soir, il est aussi irrésistible sur un foulard en soie noué autour du cou pour elle, que sur le col d’une veste chinée anthracite pour lui.

Enfin, pour voyager un peu, pour rêver d’air méditerranéen, de vacances, d’évasion le temps d’une vaporisation, l’Artisan Parfumeur s’apprête à sortir une fragrance s’intégrant dans sa nouvelle Collection de Grasse : Caligna ( « courtiser » en provençal !)

Caligna de L’Artisan Parfumeur

Véritable invitation à une promenade dans l’arrière pays grassois, cette association intime de figuier très léger, de jasmin travaillé en marmelade, et de notes vertes et lumineuses, est dominée par une matière bien mal connue : la sauge sclarée.
Et quelle qualité ! Une extraction bien spéciale, extraite au CO2 et enrichie (je vous épargne les détails de la méthode d’extraction), qui lui confère une tête plus aérienne et n’altère en rien ses facette les plus sombres, animales, foin et « poils de chèvre ». Dans le parfum, Dora Arnaud l’a fondue parfaitement au reste, au point que la sauge apparait en note principale mais surtout donne une structure bien particulière au parfum : l’essence de sauge me donne l’impression de deux couches superposées, entre lesquelles se trouve un espace de vide où passent différents filets évanescents, passant d’une couche à l’autre, semblables à des déchargent électriques bleutées. La couche du dessus, qui survole l’ensemble en lévitation, est fraiche et légère, verte, tandis que celle du dessous est plus sombre et compacte, au caractère affirmé, et semble insaisissable, indéchiffrable, impalpable. Et Caligna a exactement la même apparence, dans mon esprit. (Non, je ne suis pas fou et je n’ai rien pris comme drogues !)

Alors on fait quoi, on attends les beaux jours pour les porter, ou bien on ne se prive pas et on fait un pied de nez à l’hiver ?

Publicités

10 réflexions sur “Une envie de printemps ? – Sélection

  1. Une grande envie d'Infusion d'Iris et des retrouvailles avec Miss Dior (mais en version ancienne) et Calandre qui date de l'époque ou Paco Rabanne faisait des parfums renversant de chic…

    Et puis… Il y a encore tellement de neige que je ne peux pas penser à tout mais je sens déjà poindre une envie de lilas et de jacinthe qui est vraiment chez moi le signe du printemps, même si chez moi, cette envie me passe après 15 jours.

    J'aime

  2. Trop froid pour le pied de nez, pour le moment je reste enveloppée de mes parfums les plus chauds et enveloppants : Cuir Mauresque, Habanita, Musc Tonkin (que je porte aujourd'hui), Parfum d'Hermès, Guet Apens, Vanille Absolument…
    Mais j'attends avec impatience des températures un peu plus douce pour étrenner mon nouveau Mito :-)

    J'aime

  3. Chez moi il fait aussi encore trop froid pour les fragrances qui annoncent le printemps, je reste donc soit avec des enveloppants: Habanita, Shalimar, Mitsouko, Vol de nuit, Bois d'Arménie, Féminité du bois, Daim blond et plusieurs autres et, à l'inverse, des verts, des iris un peu froids, des chyprés vintage quelque peu hautains qui regardent avec dédain cette neige qui ne partira pas avant fin mars, au mieux.

    J'aime

  4. Froid ici aussi, mordant même il y a peu. J'ai adopté  » Jour  » et pour l'instant je ne compte pas porter d'autres parfums, les supportant hélas de moins en moins. Toutefois, il me reste  » Bois Farine  » un de mes préférés d'entre tous, et un fond d' » Amande Persane  » que j'aime beaucoup, avec l'huile pour le corps c'est divin et réconfortant. Puisque je serai amenée à privilégier les huiles : l'Huile Divine de Caudalie, plus grasse dans tous les sens du terme l »Huile aux 3 fleurs blanches  » de Liérac ou encore  » L'Or Bio  » de Melvita à la fois revigorante et douce. Voilà c'était ma petite sélection !

    J'aime

  5. Il faudrait que je découvre Calandre un de ces jours. Depuis le temps que tu m'en parles. Et c'est un classique méconnu pour moi.

    Pour porter les parfums que j'ai cité, je pense que je vais encore attendre un peu, moi aussi, les beaux jours. J'ai plus envie de me rouler encore dans mes fourrures musquées et mes velours ambrés ! ;)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s