Un parfum stéréotype …

 C’est en le croisant dans les escaliers d’une rue particulièrement grouillante à la pause déjeuner, que l’idée que je me faisais de lui depuis quelques temps s’est confirmée : il est LE parfum stéréotype du banquier-avocat-trader-homme-d’affaire, toujours en mouvement, le regard à terre et l’oreille scotchée au portable en marchant d’un pas décidé droit devant lui lorsqu’il est seul, ou discutant ouvertement et fort avec son collègue, en anglais ou alors en français en utilisant des mots compliqués.

Et si vous ne l’avez pas senti sur un  banquier-avocat-trader-homme-d’affaire, vous l’avez forcément déjà croisé, au sortir des transport en commun, dans le sillage d’un costume deux pièces, la cravate au vent, une serviette en croûte de veau sous le bras, et les cheveux gominés.
J’en mets ma main à couper !

Vous avez trouvé de qui il s’agit ?

Mais oui, Terre d’Hermes, bien sûr !

Première hypothèse : le banquier-avocat-trader-homme-d’affaire ne fait preuve d’aucune originalité (cf. l’uniforme), mais à la limite, on l’excuse, les codes qui lui sont imposés ne lui permettent pas de s’épanouir vestimentairement parlant. Mais il pourrait au moins, alors, faire ressortir sa personnalité à travers son parfum (à priori non !) plutôt que de choisir le même que son collègue. Surtout que dans le genre propre, frais, pas trop dérangeant et habillé, il y a un peu de choix !
Deuxième hypothèse : Hermès sponsorise le banquier-avocat-trader-homme-d’affaire !
Troisième hypothèse : la femme du banquier-avocat-trader-homme-d’affaire a lu dans la rubrique beauté de son magasine Biba d’il y a trois ans, que « Terre est LE parfum frais et chic signé Hermès que l’on conseille aux hommes ‘work and street’ (ils utilisent toujours des expressions incompréhensibles !) qui veulent s’évader au boulot en gardant une signature unique » !
Quatrième hypothèse : la femme du banquier-avocat-trader-homme-d’affaire (oui, encore elle !) est une frustrée au lit, et fantasme sur le monsieur torse-nu de la pub (elle a le droit), et offre donc à son mari un flacon de Terre en espérant qu’il se transforme en mannequin brun ténébreux pour qu’il l’emmène voir des étalons dans le Sahara, et qu’il lui montre comme il sait faire des nuages oranges avec du sable !
En soi, Terre est un bon parfum, très joliment construit, reconnaissable entre mille (quoique je le confonds souvent avec Voyage, son demi-frère), avec une signature Ellena évidente, qui correspond parfaitement au style Hermès et qui est pour moi une des meilleures sorties de ces dernières années, mais il souffre de cette association d’images, maintenant, dans mon esprit !

Et ce qui est drôle, c’est que les autres parfums que l’on sent sortir des cols de costumes sont également des créations de Jean Claude Ellena : Voyage d’Hermès et Déclaration de Cartier !

Des hypothèses pour cela ?
Publicités

9 réflexions sur “Un parfum stéréotype …

  1. Je trouve vraiment que ce Terre d'Hermès est une grande réussite et je me réjouis de son succès qui permet peut-être à cette maison de maintenir au catalogue des références qui ont été des échecs commerciaux (je pense en particulier à Bel Ami).

    Il m'est impossible de le porter aujourd'hui tant il m'évoque le cadre-Levallois-Cogedim (pardon pour ces références parisiano-centrées)… mais dans 20-30 ans, pourquoi pas ?

    J'aime

  2. Ah… je ne suis donc pas le seul !
    Enfin bon, en même temps c'est évident. Quel perfumista n'aura pas fait ce constat par lui même ?
    Je ne pourrais pas le porter non plus, contrairement à Déclaration, avec qui je flirte depuis l'année dernière, sans craquer !

    Comme tu le fais remarquer, Thierry, ce succès d'aujourd'hui sera, dans 20 ans, un classique comme le sont devenus Miss Dior ou Femme de Rochas. Et dans 30 ans, nous nous bâterons pour acheter des flacons de Terre vintage, pré-reformulation, et en flacon d'origine !

    J'aime

  3. Travaillant sur la rue Saint Honoré depuis près de 3 ans, j'ai vu les comptables, financiers et commerciaux en tous genres (cadres à la BNP ou au LCL à Opéra, à la Cour des Comptes ou dans les nombreuses maisons de mode & de luxe) délaisser progressivement Terre d'Hermès au profit de… Bleu de Chanel.
    Un désastre, car il faut avouer que Terre est bien plus réussi, mais il était devenu tellement répandu qu'il me dégouttait.
    Quel sera le suivant?
    J'ai en ma possession un flacon à moitié plein de la concentration parfum, qui n'a pas bougé de mon étagère depuis bientôt 4 ans… En parfum d'ambiance, il est pourtant excellent.

    J'aime

  4. Chaque tournant de couloir de métro ensuite, cela c'est calmé quelques temps… Le revoilà. Il y a quelques années, Kouros avait le même succès.

    Bien que les deux me plaisent (ché pu trop), je n'ai jamais craqué pour un flacon.

    Mon hypothèse, l'image animé et matraqué a une très forte empreinte sur le cerveau (^_O)

    Cela étant, je me suis bien poilé grâce à ton article.

    PS : Plus de 20 après, toujours pas de Kouros sur l'étagère :-))

    J'aime

  5. Bravo pour cet article! Pour ma part, Terre d'Hermès m'ennuie… Comme peut-être un open space à la Défense… La pub est réussie et remplit son contrat : vendre ce qu'un « produit » n'est pas.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s